About: La preuve scientifique de la filiation   Goto Sponge  NotDistinct  Permalink

An Entity of Type : rdac:C10001, within Data Space : data.idref.fr associated with source document(s)

AttributesValues
type
Thesis advisor
Author
alternative label
  • The scientifical evidence of filiation
dc:subject
  • Filiation
  • Empreintes génétiques
  • Thèses et écrits académiques
preferred label
  • La preuve scientifique de la filiation
Language
Subject
dc:title
  • La preuve scientifique de la filiation
Degree granting institution
note
  • Les progrès de la science, en permettant d'établir avec une grande fiabilité l'existence d'un lien de filiation biologique entre deux personnes, ont bouleversé le droit de la filiation. La loi a du tenir compte de ces données nouvelles et reconstruire un droit bâti, en 1804, sur l'hypothèse d'une connaissance purement empirique du fait biologique. Dans le contentieux de la filiation, la preuve scientifique obtenue par la voie de l'expertise, a été élevée au rang de preuve décisive. La première partie de cette recherche précise le domaine de la preuve scientifique. Dans un premier chapitre sont inventoriées les méthodes ou techniques utilisées pour déterminer la réalité d'un lien de filiation contesté ou prétendu. Un second chapitre est consacre à l'accès à la preuve scientifique. Sont examinés le problème des \"expertises officieuses\" et les conditions dans lesquelles les expertises biologiques peuvent être ordonnées en justice, pendant un procès ou avant, voire après le décès de l'une des parties intéressées. La seconde partie est consacrée à la mise en œuvre de la preuve scientifique. Sont examinés l'ouverture de l'expertise (compétence du juge, désignation de l'expert, détermination de sa mission...), la réalisation de l'expertise, ses incidents éventuels, en particulier le refus par une partie de s'y prêter, les expertises complémentaires, l'appréciation par le juge des résultats de l'expertise. La place de la vérité biologique dans le droit de la filiation est importante. Elle comporte cependant des limites justifiées par des considérations d'utilité sociale, la paix des familles, l'intérêt de l'enfant... Le juge est garant du compromis ainsi réalisé par la loi. Il faut savoir résister à la tentation scientiste d'une libre recherche de la vérité biologique, interdire toute recherche \"officieuse\" de la filiation, et laisser au juge saisi d'un procès la maîtrise de l'expertise, notamment le pouvoir de ne pas l'ordonner s'il ne l'estime pas opportune ; l'expertise biologique doit être maintenue dans le cadre du droit commun de l'expertise.
dc:type
  • Text
http://iflastandar...bd/elements/P1001
rdaw:P10219
  • 1999
has content type
is primary topic of
is rdam:P30135 of
Faceted Search & Find service v1.13.91 as of Aug 16 2018


Alternative Linked Data Documents: ODE     Content Formats:       RDF       ODATA       Microdata      About   
This material is Open Knowledge   W3C Semantic Web Technology [RDF Data]
OpenLink Virtuoso version 07.20.3229 as of May 14 2019, on Linux (x86_64-pc-linux-gnu), Single-Server Edition (70 GB total memory)
Data on this page belongs to its respective rights holders.
Virtuoso Faceted Browser Copyright © 2009-2024 OpenLink Software