About: Propriétés physiques, chimiques, biologiques et nutritives des litières en élévage de volailles   Goto Sponge  NotDistinct  Permalink

An Entity of Type : rdac:C10001, within Data Space : data.idref.fr associated with source document(s)

AttributesValues
type
Thesis advisor
Author
alternative label
  • Physical, chemical, biological and nutritional properties of litter produced by poultry farming
dc:subject
  • Médecine vétérinaire
  • Exploitations agricoles
  • Thèses et écrits académiques
  • Sols -- Pollution
  • Agriculture -- Aspect environnemental
  • Volailles -- Élevage
  • Déchets organiques -- Recyclage
  • Déchets agricoles -- Aspect environnemental
preferred label
  • Propriétés physiques, chimiques, biologiques et nutritives des litières en élévage de volailles
Language
Subject
dc:title
  • Propriétés physiques, chimiques, biologiques et nutritives des litières en élévage de volailles
Degree granting institution
note
  • Une litière de qualité doit être isolante, confortable et absorber les fientes des volailles. Elle constitue par ailleurs un substrat important pour le développement comportemental normal des oiseaux. Produite à travers le monde en quantités très importantes, elle peut être à l'origine d'une pollution importante de l'eau et de l'air notamment si son recyclage est mal maîtrisé. Historiquement, la litière a été utilisée pour l'épandage sur les pâtures. D'une part, cette pratique s'est généralisée et est actuellement utilisée pour les cultures en rang (maïs, coton) mais également sur les cultures maraîchères ; d'autre part, elle a généré une pollution importante de l'eau par lessivage et ruissellement des nutriments apportés en excès (phosphore, arsenic) jusqu'à des concentrations parfois toxiques. Le compostage permet de réduire le volume de litière et de faciliter sa manipulation. Il participe à l'assainissement du fumier sans toutefois éliminer complètement les agents pathogènes contrairement à l'application d'une température de 70 °C à coeur pendant 1 h. Le compostage s'accompagne d'émissions gazeuses (ammoniac) très importantes. Il aboutit à une matière organique plus stable, un produit final plus sec et de texture fine, mais dont une grande partie de l'azote a été perdue si aucune précaution n'est prise. La litière peut aussi être utilisée pour la production d'énergie thermique, électrique ou gazeuse. Elle est également utilisée pour la fabrication de charbon actif qui sert à adsorber les métaux lourds et recycler l'eau. Enfin les effluents d'origine avicole peuvent, dans certains pays (Etats-Unis d'Amérique notamment), être incorporés à la ration du bétail, le plus souvent sous forme de suppléments d'urée à libération lente. Cette pratique est cependant très controversée, car la litière contient de nombreux agents pathogènes qui ne sont pas totalement éliminés avant sa distribution aux ruminants.
dc:type
  • Text
http://iflastandar...bd/elements/P1001
rdaw:P10219
  • 2010
has content type
is primary topic of
is rdam:P30135 of
Faceted Search & Find service v1.13.91 as of Aug 16 2018


Alternative Linked Data Documents: ODE     Content Formats:       RDF       ODATA       Microdata      About   
This material is Open Knowledge   W3C Semantic Web Technology [RDF Data]
OpenLink Virtuoso version 07.20.3229 as of May 14 2019, on Linux (x86_64-pc-linux-gnu), Single-Server Edition (70 GB total memory)
Data on this page belongs to its respective rights holders.
Virtuoso Faceted Browser Copyright © 2009-2024 OpenLink Software